HEY!

    CHRISTIAN PAUL rendre l’achat et la comparaison de produits plus facile.

Un casque réducteur de bruit révèle toute son utilité lors des voyages en avion, mais aussi pour les mélomanes désireux de se délecter d’un son haute qualité. Ce type d’appareil utilise effectivement des technologies innovantes pour une filtration optimale des bruits extérieurs. Les modèles filaires proposent en plus un microphone à réduction de bruit, mettant ainsi l’interlocuteur à l’abri des déconvenues liées aux bruits extérieurs, surtout si l’utilisateur se trouve dans un lieu bruyant ou venteux. Sur le câble, on a aussi le bouton de commande qui permet de régler le volume, mais aussi de recevoir des appels. Enfin, un casque réducteur de bruit est livré avec tout un lot d’accessoires assurant une expérience d’utilisation à part. Parmi eux, on note un câble de chargement USB, un câble audio de rechange, un adaptateur pour cabine d’avion, mais encore un étui de rangement. Les appareils sans fil bénéficient aussi d’une batterie d’une autonomie optimale.

Les 5 meilleurs casques réducteur de bruit

Ce Top 5 des meilleurs casques réducteur de bruit en 2018 résulte de plusieurs heures de tests et comparatifs. Des modèles issus des plus prestigieuses marques du moment ont été sollicités. Parmi eux, on note Bose, Cowin, mais aussi Sony. Ces trois enseignes sont d’ailleurs de véritables références en matière de casques anti bruit.

Bose QuietComfort 25

Bose QuietComfort 25

Le Bose QuietComfort 25 figure sur la plus haute marche du podium. Il s’agit effectivement du meilleur supra-aural de la marque. Ce casque anti bruit utilise les technologies Bose Active EQ et TriPort, assurant notamment des sons clairs et puissants. Leurs performances en termes de filtration de bruits extérieurs ne sont plus à faire.

Ce modèle QuietComfort 25 estampillé Bose s’adresse surtout aux appareils Apple. Son câble de 142 cm assure une grande liberté de mouvement. On y trouve un microphone, mais aussi un bouton de commande pour contrôler le volume, sélectionner les pistes audio et commuter facilement entre les appels et la musique. De plus, les oreillettes pivotent pour faciliter l’emplacement du casque dans sa boîte de rangement. Il est aussi livré avec un adaptateur pour cabine d’avion, ainsi qu’une batterie AAA grande autonomie.

Les plus :

Des technologies de filtration de bruit innovantes

Oreillettes pliables pour une facilité de rangement

Les moins :

Néant

 


Bose QuietComfort 35

Bose QuietComfort 35

Le Bose QuietComfort 35 occupe la seconde marche du podium. Ce casque réducteur de bruit sans fil suscite effectivement l’engouement du plus grand nombre, en étant confortable et léger. Ses performances audio se révèlent d’une grande stabilité, quel que soit le volume.

Le QuietComfort 35 utilise aussi la technologie NFC qui facilite l’appairage Bluetooth. Il suffit alors de placer un autre appareil compatible NFC à proximité (à moins de 10 cm) de l’écouteur droit du casque pour établir la connexion. L’appairage peut même se faire par commande vocale.

Son autonomie compte aussi parmi les atouts majeurs du QuietComfort 35. Equipé d’une batterie Lithium-ion, ce casque réducteur de bruit offre 20 heures de pur bonheur aux mélomanes. Pour obtenir deux heures trente d’écoute supplémentaires, il suffit de charger l’appareil pendant 15 minutes.

Les plus :

Compatible NFC

Grande autonomie

Option recharge rapide

Les moins :

Néant.

 


Cowin E7 Over-Ear

Cowin E7 Over-Ear

Le Cowin E7 Over-Ear ferme le podium. Une appellation qui fait référence à la technologie avancée de réduction active du bruit baptisée Over-Ear. Elle se révèle particulièrement pratique dans la cabine d’avion : le rugissement des moteurs s’estompe pour laisser place à un son haute qualité. A noter que la fonction de réduction du bruit est disponible aussi bien en mode filaire qu’en mode sans fil.

Ce modèle E7 Over-Ear de la marque Cowin est le mieux indiqué pour se délecter de la bonne musique : le son de guitare devient plus clair, la basse plus nette et la percussion plus limpide. Ce casque réducteur de bruit est aussi compatible NFC, pour un appairage Bluetooth plus limpide. Ses oreillettes pivotent jusqu’à 90 ° pour un meilleur ajustement. Enfin, les utilisateurs profiteront d’une autonomie maximale de 30 heures.

Les plus :

Technologie Over-Ear ;

Son plus clair et net ;

Grande autonomie

Les moins :

Néant.

 


Sony MDR-1AB Hi-Res

Sony MDR-1AB Hi-Res

La quatrième place revient au Sony MDR-1AB Hi-Res. Ce casque réducteur de bruit doit notamment sa popularité à la technologie Beat Response Control. Celle-ci diminue la distorsion des basses dynamiques, pour une qualité audio haute résolution. Elle convertit aussi la musique analogique en numérique, en vue d’une cadence supérieure à celle des CD. La qualité audio se rapproche ainsi de celle produite par un vrai studio d’enregistrement.

Le MDR-1AB Hi-Res de Sony propose aussi des diaphragmes HD dynamiques de 40 mm, garant d’un son authentique. Les amateurs de basses profondes et rythmées seront surtout les premiers à y trouver leur compte. Ils profiteront d’une qualité audio unique, quel que soit le volume. Cette technologie inclut aussi un diaphragme polymère qui restitue au mieux certaines notes de fréquences (moyennes à élevées).

Les plus :

Technologie Beat Response Control ;

Diaphragmes HD dynamiques de 40 mm.

Les moins :

Néant.

 


AudioMX HB-8A Circum

AudioMX HB-8A Circum

L’AudioMX HB 8A Circum ferme ce Top 5. Ce casque réducteur de bruit Bluetooth est effectivement une véritable condensée de technologies. Un atout lui permettant de diffuser du son riche avec des aigus très clairs, des médiums vigoureux, mais aussi des graves profondes. Cet appareil utilise par exemple la technologie antibruit passif qui scelle le conduit auditif pour une véritable immersion sonore. On note aussi la technologie Codec audio APT-X et Bluetooth CSR 4.0, lesquels garantissent un appairage stable jusqu’à 10 mètres de distance.

Les plus :

Une bonne couverture des oreilles pour une immersion totale ;

Appairage simple et stable ;

Autonomie de 19 heures et jusqu’à 76 heures en mode veille.

Les moins :

Certains utilisateurs se plaignent d’un manque d’ergonomie : pour sauter un titre, il faut appuyer de manière continue sur le bouton de commande. On n’est jamais sûr de tomber sur la bonne chanson.

 


Comment bien choisir son casque ?

Un casque réducteur de bruit se décline en un large choix de modèles. Pour trouver celui adapté à ses attentes, mieux vaut se référer à quelques critères bien définis.

Largeur de la gamme de fréquences

La largeur de fréquences est la première chose à vérifier. Certains modèles proposent une fourchette allant jusqu’à 100 kHz, leur permettant de cadrer avec les styles musicaux actuels. En effet, une plage à 3 Hz donne les latitudes requises pour les « Sub-Bass ». En montant jusqu’à 100 kHz, l’appareil restitue à merveilles les mélodies vocales, ainsi que les tonalités audio les plus subtiles.

Haute sensibilité

Une haute sensibilité d’environ 105 dB/mW permet aussi à un casque réducteur de bruit de mieux restituer les signaux acoustiques, pour une qualité audio exceptionnelle. Cette condition est aussi requise pour bénéficier d’une clarté sonore sur l’ensemble du spectre sonore. Avec un modèle moins sensible, les basses tendent à la saturation à partir d’un certain niveau de décibels.

Diaphragme polymère à cristaux liquides

Un casque réducteur de bruit proposant un diaphragme polymère à cristaux liquides offre plus de cohérences au niveau de la qualité audio. Certains modèles sont agrémentés d’un revêtement en aluminium pour dupliquer cet effet. Une condition qui limite aussi la perte d’énergie sonore lors de la transmission au boîtier, pour une meilleure restitution sonore. On bénéficier aussi d’une réponse en fréquence plus plate, même dans les fréquences ultra-hautes.

Design

Le design revêt aussi une importance particulière en termes de casque réducteur de bruit. En effet, des lignes précises au niveau des oreillettes assurent une bonne ventilation à l’intérieur du casque. Cette condition permet au diaphragme polymère à cristaux liquides de donner un retour instantané aux requêtes de basse puissantes.

On note aussi un design enveloppant typique de certains casques réducteur de bruit. Cette disposition couvrant l’oreille procure un confort d’écoute optimal, tout en isolant des bruits extérieurs. En effet, elle permet une meilleure réflexion de l’acoustique vers les oreilles, en vue d’une meilleure restitution des sons les plus subtils. Enfin, le design enveloppant optimise également les basses, pour une immersion totale dans ses tubes préférés. Néanmoins, mieux vaut opter pour les casques les moins encombrants pour plus de confort lors d’une activité sportive.

Sans fil

Les casques réducteur de bruit sans fil se révèlent pratiques, en offrant plus de liberté de mouvements aux porteurs. Certains modèles utilisent même des technologies sonores innovantes pour maximiser la portée (distance entre la source et le casque) en mode Bluetooth. Néanmoins, les modèles filaires offrent l’avantage indéniable de dupliquer l’autonomie de l’appareil.

Connexion 4 câbles

La connexion 4 câbles est aussi un point à vérifier lors de l’achat d’un casque réducteur de bruit. Elle permet effectivement une amélioration de la séparation des canaux audio, en vue d’une qualité sonore optimale. Mieux encore, le cordon à 4 câbles comprend des fils de terre gauche, droit et indépendant pour chaque canal. Les distorsions et interférences s’en trouvent ainsi limités.

Conclusion

Un casque réducteur de bruit offre une qualité sonore exceptionnelle. De nombreux modèles sont parfaitement taillés pour une utilisation intensive. Néanmoins, mieux vaut s’en tenir à 2 à 3 heures d’écoute pour détendre les oreilles. Respecter cette recommandation permet également de conférer une durée de vie optimale à l’appareil.

Casque réducteur de bruit – Guide d’achat et comparatif des meilleurs
4.5 (90%) 2 votes