5 Conseils pour réussir son binage du maïs

Pour obtenir de meilleurs rendements dans la culture de maïs, la technique du binage s’impose. En dépit de son importance, il faut bien avouer que monsieur et madame Tout-le-Monde ne maîtrisent pas cette opération. Ils ignorent les démarches et stratégies pour la réaliser dans les règles de l’art. Cet article est alors d’une grande utilité pour éclaircir ce propos tout en apportant les précieux conseils. Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, détaillons d’abord les principales bonnes raisons de pratiquer le binage.

Intérêt du binage

 

La culture du maïs nécessite quelques compétences techniques particulières. Il s’agit d’un travail de la terre à cycle court. Le binage est adapté à ce type de labourage. Cette opération se définit comme un procédé mécanique de désherbage. Vous vous demandez certainement pourquoi cette opération est si importante. C’est parce qu’elle procure de multiples avantages pour accroître le rendement.

Cette action consiste à ameublir et aérer le sol. Le but tient à favoriser l’infiltration d’eau dans les couches de la terre. Elle réduit considérablement le ruissellement. Selon les spécialistes, les cultures binées optimisent le réchauffement du sol. Cela accélère en un temps record la minéralisation de la matière organique. Grâce à l’aération du sol, vous pouvez bénéficier d’une bonne résistance de la surface à la sécheresse.

Outre ces détails, le binage constitue également une meilleure option au traitement tout chimique. Le désherbage mixte c’est-à-dire la combinaison de la méthode chimique au binage procure des suites satisfaisantes aux récoltes. Certes, le recours aux herbicides est fortement limité. Toutefois, cette association est bénéfique notamment en cas de salissement modéré.

Pour obtenir des résultats escomptés, la réalisation du binage ne s’effectue pas à la légère. C’est pourquoi nous vous proposons quelques conseils pratiques et efficaces pour le mener à bien.

Savoir choisir le bon moment

 

Même si vous souhaitez multiplier la rentabilité de votre culture de maïs, sachez que le binage ne s’accomplit pas à n’importe quel moment. Il peut paraitre plus dépendant de la condition climatique. Il est à souligner que le nombre de jours pour passer aux actes est variable. Cela est notamment en fonction des conditions pédoclimatiques de printemps.

Selon les spécialistes, on peut obtenir de meilleurs effets en zone continentale que par rapport à l’océanique. Ils préfèrent intervenir pendant le temps sec. Dans cette condition, le dessèchement des adventices se révèle être important. Il est facile d’obtenir des résultats escomptés au cours des heures les plus chaudes de la journée.

Généralement, le binage est pratiqué pendant le printemps ou l’été. Il est préférable d’intervenir un ou deux jours après la pluie. Vous pouvez agir quand vous apercevez des croûtes se formant en surface du sol.

La bineuse

 

Pour mener à bonne fin cette méthode, il s’avère primordial de s’équiper d’un dispositif qui est conçu spécialement pour cette opération. C’est dans cet angle qu’intervient la bineuse ou désherbineuse. Il s’agit d’un outil de désherbage. Il convient notamment aux cultures semées en ligne. Il est donc impératif que le semis soit le plus rectiligne possible.

Pour que le matériel puisse accomplir ses tâches correctement, il faut que le sol soit dépourvu de grosses mottes, de résidus de cultures de dimensions importantes ou de gros cailloux. De même, vous pouvez réaliser un binage homogène avec un sol bien affiné. Il est ainsi recommandé de traiter la surface pour obtenir cet effet.

Afin de bien utiliser l’appareil, il est conseillé d’adapter le réglage suivant le stade de la culture. Tâchez bien de conserver la distance entre le soc et le rang tout en respectant l’enracinement des plantes. Pour plus de praticité, il n’y a rien de mieux que de faire usage d’une bineuse autopilotée. Elle est en mesure d’optimiser l’efficacité du désherbage. Cet outil de gamme vous procure une vitesse d’avancement plus élevée.  Simple à manipuler et à gérer, il vous permet de travailler dans de bonnes conditions.

La houe rotative et la herse étrille

 

Ces dispositifs sont d’une grande utilité pour accentuer les interventions en bio. Beaucoup de personnes s’en servent dans la technique de désherbage du maïs, grâce à leur efficacité. Pour que le binage soit une réussite totale, il est préconisé d’en faire usage pour complémenter la bineuse. Afin d’obtenir un résultat satisfaisant, vous pouvez multiplier vos interventions sur terrain. À titre d’illustration, effectuez de nombreux passages successifs pendant deux à quatre jours après le semis avec ces dispositifs. Cette étape finie, renforcez ces actions en réalisant plusieurs passages de la bineuse.

Définir la limite du binage

 

Si vous désirez réussir votre binage du maïs, vous devez bien déterminer la limite de cette technique. Tout d’abord, elle n’est pas apte à vous procurer de meilleurs résultats si vous travaillez sur les sols motteux ou caillouteux. Cela peut même abîmer les pièces de la machine.

Ensuite, elle ne fonctionne pas aussi sur une présence importante des vivaces. Sur le rumex, le binage atteint également ses limites. Il se révèle être inefficace sur le liseron. Cette méthode rencontre une certaine difficulté devant toutes ces plantes.

Ensuite, elle ne maîtrise pas les mauvaises herbes sur le rang. Le buttage est seulement capable de contrôler le salissement d’une manière partielle. Si vous tenez tant à réaliser cette action, il vous faut des matériels plus spécifiques. Toutefois, il est à signaler qu’ils coûtent souvent cher.

Autres conseils à retenir

 

Pour que le binage du maïs soit un réel succès, il est préconisé de ne pas travailler trop profondément. Vous devez contrôler la profondeur de travail selon les mauvaises herbes à éliminer. Si votre binage est au fond, cela risque fort de dynamiser de récentes levées. Le pire encore, cette opération incite le dommage du système racinaire de vos plantes. Pour terminer, respectez bien le moment où vous passez à l’action. Ce procédé ne s’accomplit pas à tout moment.

 

Pour conclure, le binage constitue une technique efficace particulièrement pour la culture du maïs. Pourtant, elle requiert de multiples stratégies pour obtenir d’excellents résultats dans les meilleurs délais. Afin de parvenir à cet objectif, il est préconisé de prendre en considération les conseils que nous venons de citer ci-dessus.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *