Comment protéger un chauffe-eau du calcaire ?

Par CHRISTIAN PAUL 19 mai 2019

Le calcaire constitue le premier ennemi de votre chauffe-eau. Ces tartres endommagent prématurément l’équipement. Non seulement ils affectent sa durée de vie, mais ils réduisent également ses performances. Fort heureusement, des solutions sont envisageables pour limiter les risques. Avant d’en arriver là, il s’avère nécessaire d’expliquer les conséquences du calcaire.

Les effets néfastes du calcaire

Si vous ne prenez pas des mesures, il est probable que les tartres se forment petit à petit. Toutefois, cette situation conduit une surconsommation des énergies du chauffage. 1 mm de calcaire accentue une consommation jusqu’à 15 %. Cela influera sûrement sur votre portefeuille tous les mois.

Ce n’est pas tout, ces petits cristaux blancs entrainent une défaillance de votre matériel. Un chauffe-eau entarté perd peu à peu de sa performance. L’usure de l’appareil va ainsi s’augmenter si vous restez les bras croisés. Cela réduit également la durée de vie de l’équipement.

Les solutions à adopter pour protéger le chauffe-eau

Heureusement, à tout problème correspond une solution concrète. La partie suivante récapitule les astuces pratiques pour lutter contre cet ennemi juré des appareils électroménagers.

1. Procédez au détartrage

Pour que le matériel remplisse correctement ses rôles le plus longtemps possible, cette opération s’impose. Tout propriétaire du chauffe-eau est invité à accomplir cet entretien normalement tous les 5 ans.

Ce procédé consiste d’abord à vider le ballon d’eau chaude. Cette étape finie, il faut ouvrir la cuve et la nettoyer. Vous pouvez pour terminer la remonter et le tour est joué.

Cette action constitue une option intéressante pour garantir la performance de l’équipement. De plus, elle assurera sa durée de vie pour vous empêcher de remplacer fréquemment le matériel. Après le détartrage, la machine vous procure une praticité et un grand confort à long terme.

Quelques habitudes sont également à adopter pour promettre le bon fonctionnement du dispositif. Il est conseillé d’ajuster la température du thermostat sur 55°. Cela permet non seulement de lutter contre les tartres, mais aussi de supprimer les bactéries. Il ne faut pas toutefois dépasser ce seuil, car sinon les tartres risquent de se former rapidement.

2. Servez-vous d’un adoucisseur d’eau

Cette option reste intéressante pour éradiquer une bonne fois pour toutes le calcaire. Grâce à l’adoucisseur d’eau, votre chauffe-eau sera donc protégé définitivement de ce problème. Il s’agit d’un dispositif qui supprime le dépôt des tartres à l’aide d’un procédé chimique. Comme l’eau peut sembler si dure surtout dans la région, l’appareil sert à adoucir le liquide. Cet équipement sera monté près de l’arrivée d’eau. Il faut bien avouer que son installation peut être un peu compliquée. Néanmoins, elle reste la plus efficiente, comme solution.

3. Investissez dans un filtre anti-calcaire

Le dispositif se munit d’une cartouche qui comporte des polyphosphates. Ces éléments sont présentés sous forme de billes ou cristaux. Afin d’éliminer les tartres, l’eau va passer à l’intérieur du filtre. Puis, le calcaire reste en suspension dans le liquide. L’objectif tient à l’empêcher de se poser dans les conduits. Une solution facile, mais pratique, il suffit d’un seul filtre pour traiter le circuit d’eau dans sa totalité. Il est à préciser que le produit requiert un entretien régulier. Il s’avère impératif de remplacer le filtre le plus souvent selon la dureté du liquide. Cette action permet de garantir dans le temps l’efficacité de votre électroménager.

4. Choisissez une résistance ACI hybride

Il faut rappeler que la résistance constitue une pièce maîtresse de votre chauffe-eau. Elle joue un rôle crucial dans l’échauffement de l’eau. Ce n’est pas tout, cet élément contribue beaucoup au  confort d’eau chaude. Il assure également la durée de vie de votre matériel. On distingue 3 sortes de résistances. Vous avez la blindée, la stéatite et l’ACI Hybride. Cette dernière reste une alternative innovante pour la bataille contre le calcaire. Elle est en mesure de protéger la cuve contre la corrosion, peu importe la nature de l’eau. De plus, l’ACI Hybride garantit pareillement la longévité du chauffe-eau jusqu’aux 2 ans.

5. Optez pour les osmoseurs

Comme les autres alternatives précédemment citées, les osmoseurs constituent également une option intéressante pour éliminer les tartres. Pour faire simple, ce sont des purificateurs d’eau qui servent à bloquer tous les composants polluants y compris le calcaire. L’appareil est nécessaire dans la mesure où il purifie l’eau en triant les cristaux de calcaires par sa membrane.

6. Autres astuces et trucs pratiques pour lutter contre le calcaire

Si toutes ces idées vous paraissent un peu floues, vous pouvez effectivement opter pour les solutions faciles à réaliser, mais efficaces. Voici quelques procédés pratiques qui vous aident à lutter naturellement contre le calcaire, sans vous intoxiquer bien entendu.

  • L’acide citrique

Il s’agit d’une meilleure substance anti-calcaire. Généralement, il figure parmi les bases des produits ménagers. L’acide citrique est 100 % biodégradable. Ses constituants ne sont pas néfastes pour votre santé. De plus, cette composition peut paraître très économique. 1 ou 2 cuillères à soupe suffisent pour détartrer un litre d’eau.

  • Le vinaigre d’alcool

Tout comme l’acide citrique, le vinaigre est également 100 % biodégradable. Il n’intoxique pas, ni l’environnement ni votre organisme. De plus, il constitue une option très économique pour lutter contre le calcaire. Le litre ne coûte que quelques euros, alors qu’il est d’une efficience redoutable.

  • Les produits anti-calcaires

On distingue de multiples produits qui sont conçus spécialement pour protéger les électroménagers du calcaire. Certes, ils sont un peu plus chers. Toutefois, ils sont très efficaces pour éradiquer définitivement la formation des tartres. Des tablettes, spray ou  balles anti-calcaire, nombreuses sont les alternatives. Il ne vous reste plus qu’à choisir celui qui convient le plus à votre chauffe-eau.

En guise de conclusion, le calcaire peut paraître extrêmement néfaste pour votre chauffe-eau. Non seulement il endommage le matériel pour bien choisir le meilleur visitez notre guide comparatif , mais il affecte également sa longévité. Il est ainsi primordial de prendre des précautions contre sa formation. Vous pouvez élire entre l’usage d’un adoucisseur d’eau, un filtre anti-calcaire, une résistance ACI hybride ou des osmoseurs. Le détartrage reste aussi une étape indispensable pour lutter contre le calcaire. De même, des options naturelles sont envisageables.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *