7 conseils pour bien élaguer, couper, tailler et entretenir ses arbres et arbustes

Nul ne peut nier que l’entretien de l’espace vert peut devenir un réel divertissement. Toutefois, l’opération peut s’avérer plus délicate, car elle demande de la compétence et de l’expérience sur le domaine. Il convient alors d’avoir quelques notions de base pour obtenir de meilleurs résultats.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il s’avère nécessaire de détailler l’intérêt de l’élagage et la taille des plantes.

Importance de l’entretien des arbres et arbustes

Il est à préciser que cette action est incontournable pour assurer la santé des végétations. Pour parvenir à cette fin, il reste important de débarrasser des branches superflues. Pour ce faire, élaguer un arbre s’impose. Cela consiste à trancher les troncs qui sont soit endommagés, soit morts.

Il est aussi fort probable que ces plantes dérangent le voisinage. Il faut rappeler que des articles de loi vous obligent de les couper sur le champ. Il est ainsi primordial de lancer dans l’action pour respecter les normes mises en vigueur.

Afin que les arbres se développent de manière harmonieuse, il est indispensable de supprimer les moignons inutiles. Cela permet de sculpter les arbustes dès leur plantation. Si vous disposez des arbres fruitiers, l’action favorise peu à peu leur fructification.

Pour des raisons esthétiques, la croissance des branches peut également enlaidir votre extérieur. Vous devez dans ce cas élaguer, couper et tailler vos arbres pour améliorer leur état. Sur ce, l’opération ne se réalise pas aux yeux fermés. Il est recommandé de faire appel à un spécialiste, car sinon vous risquez d’empirer la situation.

7 points à considérer pour un meilleur entretien des arbres

Malgré vos talents en tant que jardinier, l’élagage constitue une action délicate. Pour l’accomplir dans les règles de l’art, il convient de savoir les principes de base. Le passage suivant récapitule quelques conseils cruciaux.

Choisir le bon moment pour intervenir

La période de l’élagage ne se compte pas à la légère. Il est impératif de se référer à l’âge des plantes. Si ces dernières ont par exemple moins de dix ans, vous pouvez les élaguer chaque année. En revanche, si elles dépassent ce seuil, l’élagage doit s’accomplir tous les deux ans. Pour les arbres âgés de vingt ans, l’action aura lieu tous les quatre ou cinq ans. Puis, celles qui ont plus de vingt ans doivent être élaguées tous les dix ans.

La taille des plantes dépend aussi de la saison. Les rosiers ne doivent pas à titre d’illustration couper qu’en mars. Si certaines personnes disent que toutes les végétations peuvent être ébranchées en hiver, c’est entièrement faux. Pour ne pas courir des risques, mieux vaut ne prendre que de grosses branches.

Bien choisir les branches à émonder

L’entretien de votre espace vert ne signifie pas de couper toutes les plantes qui gênent vos yeux. Elles doivent être bien élues pour ne pas commettre d’impair. D’abord, débarrassez-vous des branches cassées ou mortes. Elles ne vous servent plus à rien.

Ensuite, supprimez celles qui se croisent ou qui sont mal orientées. Soit elles empêchent le développement harmonieux de l’arbre, soit elles le rendent plutôt laid. Pour ceux qui dérangent la pénétration de la lumière, il faut aussi les anéantir.

Adopter les bons gestes

Pour bien couper les branches, la technique de la double entaille peut s’avérer efficace. Il s’agit de trancher en 3 temps. Elle est notamment pratique pour les plantes plus de 4 cm de diamètre. Lorsque vous coupez le moignon, il faut bien respecter l’angle de coupe. Votre taillage doit se faire de manière oblique, mais pas plus proche du tronc. Cette technique aide à la plante à créer un bourrelet cicatriciel. De plus, cela évite la formation du chicot.

Disposer des bons outils

Pour bien entretenir vos arbustes, il s’avère essentiel de vous munir des équipements de protection individuelle. Pour illustrer le passage, le casque, la combinaison, la visière, les gants et les bottes sont très indispensables pour vous protéger des éventuels accidents.

De même, quelques accessoires se révèlent être nécessaires à l’élagage et à la taille de vos arbres.  Voici une liste des outils qui figurent parmi les plus utilisés : le sécateur, la coupe-branches ou sécateur de force, la cisaille, l’échenilloir, la scie, la taille haie, l’escabeau et bien d’autres encore.

Quant aux appareils de jardinage, l’élagueuse constitue le must de votre projet. Il s’avère le matériel approprié pour mener à bien vos travaux. Ensuite, il vous faut aussi une tronçonneuse. Vous devez faire le nécessaire pour maintenir tous vos outils en bon état.

Passer par un professionnel

Il faut bien reconnaître que ce conseil reste facultatif si vous êtes un expert en élagage. Dans le cas contraire, s’adresser à un arboriculteur reste une solution intéressante pour un travail plus correct. C’est un spécialiste qui fait son travail pour optimiser la santé de l’arbre. Il est ainsi le plus compétent pour entretenir votre espace vert.

Bien respecter la législation

Les opérations d’élagage ne s’accomplissent pas à la légère. L’action reste sous commandement de la loi. L’entretien régulier des plantes doit avoir lieu pour garantir la sécurité des infrastructures. Si votre arbre gêne le voisinage, vous devez procéder aux travaux. Tous les frais sont à votre charge. Dans le cas où vous ne respectez pas la réglementation, vous serez effectivement sanctionné.

Autres astuces pour entretenir les arbres et arbustes

Lorsque vous devez tailler une grosse branche, il faut faire appel à une autre personne pour vous seconder. Il reste impératif de l’attacher à l’aide d’une corde afin que votre coéquipier guide sa chute.

Il est nécessaire d’utiliser des équipements bien affûtés. Cela vous aide à avoir une coupe sans déchirure et nette. Nettoyez également tous vos matériels fréquemment. Gardez les dispositifs métalliques plus lubrifiés et classez-les à l’abri des poussières et l’humidité. Un outil en bon état vous permet de procurer un travail de qualité.

En guise de conclusion, l’entretien des arbustes se définit comme une opération délicate. Elle ne doit pas être faite à la légère. Quelques techniques doivent être appliquées pour mener à bien le projet. Si vous tenez tant à la santé de vos plantes, retenez bien tous les conseils évoqués ci-dessus.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *