Manifestation "sauvons la recherche" : mon texte en soutien à la recherche publique

Cher-e-s ami-e-s,

La recherche est un atout précieux pour notre pays. Nous l’avons dit pendant dix ans. C’est toujours aussi vrai. Elle ne peut pas être sacrifiée sur l’autel des restrictions budgétaires. Investir dès aujourd’hui dans la recherche est une nécessité démocratique, une nécessité pour l’économie de notre pays, et pour son rayonnement intellectuel. Le travail remarquable de nos chercheurs, l’obtention récente de plusieurs récompenses prestigieuses, qu’il faut saluer, ne doit pas faire oublier la difficulté du travail au quotidien des chercheurs dans notre pays.

Pour ces raisons, je soutiens vos revendications. J’ai, dans ce sens, avec plusieurs collègues – Laurent Baumel, Sandrine Doucet, Fanélie Carrey-Conte, Philippe Baumel, Pouria Amirshahi – déposé des amendements au budget de la Recherche : mise sous critère renforcée du Crédit d’Impôt Recherche, dispositif pour favoriser l’insertion des chercheurs dans l’entreprise, augmentation de 500 millions des crédits disponibles pour la création de nouveaux postes et l’amélioration des conditions de formation et d’embauche des chercheurs.

Ces propositions sont faites pour répondre à l’urgence de court terme, mais la réflexion se poursuivra, avec vous, sur l’avenir de l’enseignement supérieur et de la recherche. Je ne peux être présent parmi vous cet après-midi, retenu dans la Nièvre, et je le regrette.

La recherche est une priorité. Ne la laissons pas dépérir et, ensemble, soyons présents pour préparer l’avenir.

Christian PAUL