Le 2ème mercredi de la Gauche Durable, c’est le 13 février à l’Assemblée

2ème MERCREDI DE LA GAUCHE DURABLE

La loi bancaire : une réforme à ne pas rater !

Venez en discuter :

MERCREDI 13 FÉVRIER, à 20h00

Salle Colbert - Assemblée Nationale
126 rue de l’Université, Paris

Enjeu démocratique, économique, social et environnemental majeur, la réforme bancaire sera examinée prochainement à l’Assemblée Nationale. Les parlementaires de la Gauche Durable, qui souhaitent muscler le projet du gouvernement lors du débat parlementaire, vous invitent au 2ème mercredi de la gauche durable.

Comment séparer les activités des banques qui sont utiles à l’investissement et à l’emploi, de leurs opérations spéculatives ?

Comment interdire aux banques françaises d’exercer dans les paradis fiscaux ?

Comment renforcer la protection des consommateurs des services bancaires ?

Comment s’assurer que les banques jouent leur rôle de financeurs des entreprises et des ménages sur tout le territoire ?

Notre échange sera enrichi par

Christian CHAVAGNEUX, rédacteur en chef adjoint d’Alternatives économiques,

Thierry PHILIPPONNAT, secrétaire général de Finance Watch

A l’invitation des parlementaires de la Gauche Durable, Christian Paul, Laurence Rossignol, Pervenche Berès, Philippe Martin, Pouria Amirshahi, Philippe Plisson, Brigitte Bourguignon, Philippe Baumel, Gwenegan Bui, Olivier Dussopt, Daniel Goldberg, Estelle Grelier, Chaynesse Khirouni, Barbara Romagnan, Dominique Potier, Claude Dilain, Philippe Noguès

Pour le commenter, pour le partager sur twitter : #GaucheDurable

Attention : l’accès ne sera possible que pour les personnes pré-inscrites et munies d’une pièce d’identité

Merci de confirmer votre participation par email à l’adresse contact@lagauchedurable.fr

1 réaction à l'article

  • Le 2ème mercredi de la Gauche Durable, c’est le 13 février à l’Assemblée

    Maîtrise de la finance et distribution d’émail par le secteur public (La poste)
    Je pense qu’il faut en France, une banque pilote pour permettre à l’Etat de maîtriser la finance. La Poste peut faire l’affaire et en plus elle pourra permettre d’ouvrir une perspective sur le numérique. La poste à une messagerie pérenne @laposte.net. qui n’est pas mis en valeur au détriment de gmail.com....En plus ces intéressements aux services postaux permettront de faire un ajustement pour sur les emplois postaux.

    Rédigé par Miagesud58 le 30 janvier 2013 à 20:56