La santé

Stopper le désert médical et permettre l’égal accès aux soins : j’ai été l’un des premiers, en raison de notre expérience local, à alerter sur les déserts médicaux. En 2008, j’ai présidé la mission d’information parlementaire sur l’offre de soins sur l’ensemble du territoire dont les propositions ont été adoptées à l’unanimité en commission des affaires sociales (telles que la fixation d’un délais maximum d’accès de 30 minutes pour un service d’urgence et 45 minutes pour une maternité, la régulation des installations de médecins, la défense des hôpitaux de proximité). Alors que la loi Bachelot (HPST) aggravait la situation, j’ai participé au Parlement et dans le pays au débat public sur l’avenir du système de santé et aux propositions socialistes. Les restructurations hospitalières et les intérêts privés économiques ont pris le pas sur l’intérêt général. A de multiples reprises, j’ai donc interpellé le gouvernement et soutenu des collectifs et élus locaux dont la mobilisation est indispensable.

08.09.15 Pour un droit à l’oubli juste et effectif

Mercredi, j’étais l’invité de Bourdin Direct pour poursuivre mon engagement au nom d’un droit à l’oubli juste et effectif, c’est-à-dire le droit de ne plus déclarer une ancienne pathologie cancéreuse au-delà d’un certain délai afin de ne pas souffrir des surprimes ou exclusions imposées par des assureurs ou banquiers.
Pour instituer un véritable droit à l’oubli, il faut aller bien plus loin que la convention AERAS (s’assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé) récemment adaptée au moyen d’un (...)

10.07.14 Le compte pénibilité, une avancée à protéger : notre tribune dans Le Monde

Au côté de 32 élus et à l’initiative de Gérard Sebaoun, député du Val-d’Oise, je signe ce matin une tribune publiée dans Le Monde pour défendre la mise en place du compte pénibilité prévue dans la Loi portant réforme des retraites.
http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/07/10/le-compte-penibilite-une-avancee-a-proteger_4455004_3232.html
L’amélioration des conditions de travail doit être un objectif permanent et la prévention des risques fait corps avec le développement économique. Il est inacceptable que (...)

09.07.14 Question à Laurence Rossignol en faveur des politiques de soutien à l’aide à domicile

M. Christian Paul attire l’attention de Mme la secrétaire d’Etat chargée de la famille, des personnes âgées et de l’autonomie, auprès de la ministre des affaires sociales et de la santé, sur la situation très difficile du secteur de l’aide à domicile. Dans son rapport d’information, rendu public le 2 juillet dernier, la commission des affaires sociales du Sénat tire la sonnette d’alarme. Depuis plusieurs années, l’’aide à domicile, en particulier pour les publics fragiles (personnes atteintes d’un handicap (...)

19.12.13 Mieux soigner les Français, à un prix plus juste

Madame la présidente, Madame la ministre, madame la présidente de la commission des affaires sociales, mes chers collègues, nous nous retrouvons aujourd’hui pour discuter et voter la proposition de loi relative au fonctionnement des réseaux de soins.
En dix-huit mois, cette majorité a travaillé de multiples manières pour améliorer l’accès aux soins et aux protections collectives de nos concitoyens. Nous le savons, la précédente majorité a laissé l’état des comptes sociaux dans le rouge. Nous en (...)

26.11.13 Budget de la sécurité sociale : Mon intervention de rapporteur en seconde lecture

371935 from Christian PAUL on Vimeo.
Monsieur le Président, Madame la ministre, Madame la présidente de la commission, Chers collègues,
Cette seconde lecture est une confirmation et un approfondissement. J’insisterai principalement dans mon propos quelques points essentiels, qui sont le fruit des travaux de notre commission. Mais d’emblée, je veux rappeler les 3 grands enjeux de ce Plfss.
C’est d’abord de rapprocher les recettes et les dépenses, et d’éviter le creusement des déficits, sans (...)

24.11.13 Nous voterons cette réforme des retraites : mon explication de vote au nom du groupe des députés socialistes

Oui, il fallait sécuriser le système de retraites, parce qu’il était en danger, avec, en embuscade, le cortège des dérives insupportables, à commencer par le risque d’effondrement du système par répartition Il fallait le rendre plus juste, parce que le principe de justice avait été largement oublié dans les réformes précédentes. Il fallait démontrer, avec la réforme des retraites, comme dans la loi de financement de la sécurité sociale que, malgré la crise, malgré l’étau des contraintes, nous ne renonçons (...)

22.10.13 Mon intervention de rapporteur du Budget de la sécurité sociale : un pas de plus vers un système de santé refondé

Madame la ministre, Mme la Présidente de la Commission, chers collègues,
L’élaboration du PLFSS pour 2014, et singulièrement, du budget de l’Assurance maladie obéit à des intentions ambitieuses. Par temps de crise, sans se laisser tétaniser par l’étau des contraintes, il faut à chaque étape ne pas renoncer au progrès. En effet, le système de soins et la politique de santé sont riches de d’innovations et de développements positifs. Une gestion sérieuse des comptes et une transformation progressive, mais (...)

16.10.13 Budget de la sécurité sociale pour 2014 : mon interview dans le Quotidien du médecin

LE QUOTIDIEN – Assurés préservés, économies sur le médicament, maîtrise médicalisée… Qu’est-ce qui différencie un PLFSS de gauche d’un PLFSS de droite ?
CHRISTIAN PAUL – Depuis deux ans, nous tenons les comptes sociaux que nous avons trouvés naufragés. Nous avons écarté les déremboursements qui faisaient chaque année porter une responsabilité supplémentaire aux assurés. Notre méthode porte ses fruits. L’an dernier, l’opposition et tout particulièrement Jean-Pierre Door criaient au loup et affirmaient que le (...)

15.10.13 Les socialistes voteront la réforme des retraites : mon explication de vote au nom du groupe

Il fallait sécuriser le système de retraites, parce qu’il était en danger. Il fallait le rendre plus juste, parce que ce principe avait été largement éconduit dans la réforme précédente
Oui, cette réforme tourne la page de votre réforme. Pas par esprit de revanche, pas par dogmatisme, bien au contraire. Mais par souci d’efficacité, par application de nos engagements, par respect de nos valeurs. Non seulement parce que le financement du système par répartition n’était pas assuré. Mais parce que, malgré (...)

07.10.13 Début de l’examen de la réforme des retraites à l’Assemblée nationale : mon intervention lors de la discussion générale

A l’actif de cette majorité et de ce gouvernement, nous adopterons dans quelques jours une réforme pour parvenir, malgré la crise, à sécuriser notre système de retraites, en le finançant, et à faire progresser la justice, qui donne le sens de notre action.
Ces deux objectifs sont affirmés sans ambiguïté dans ce projet, et nous travaillons avec le gouvernement à les atteindre.
La droite, sur ce sujet, n’a guère servi la France. La tentative brutale de 2010, dont les inspirateurs sont de ce côté, n’a pas (...)

22.07.13 La canicule, affaire de l’Etat, affaire de tous : ma tribune dans le Plus du Nouvel Observateur

Chaleur, soleil, plages envahies et reportages convenus…Aujourd’hui, la chaleur tant attendue égaie. Bientôt, elle accablera les plus vulnérables d’entre nous, les bébés, et leurs (arrière) grands-parents, et beaucoup de personnes malades.
Lundi, l’avertissement chaleur du Plan canicule a été déclenché par le ministère de la Santé, rappelant que la canicule impose à chacun des précautions particulières pour prendre soin de lui et des autres. Personne n’a oublié l’été 2003 et ses images terribles. 14800 (...)

28.05.13 5 millions d’euros supplémentaires pour renforcer la démocratie sanitaire et financer les associations de patients

Je me réjouis que 5 millions d’euros supplémentaires soient affectés à la démocratie sanitaire dès 2013.
Lors du Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2013, j’avais souhaité faire adopter par l’Assemblée nationale, par voie d’amendement, cette disposition nouvelle permettant aux associations de patients de relancer leurs actions.
Votée par les parlementaires de la majorité, cette somme contribuera à asseoir la légitimité des représentants de patients et à leur assurer un financement (...)

29.11.12 Améliorer l’accès aux soins de tous, aux côtés des mutuelles

Intervention de Christian Paul dans l’hémicycle sur la proposition de projet de loi réseaux de soins.
Ce texte doit régler à court terme des problèmes urgents, complexes et sensibles. Il permet d’ouvrir, sans le conclure aujourd’hui, un nouveau débat de fond sur les conditions de l’accès aux soins et sur les protections collectives.
Je salue le travail de notre rapporteure qui a pris à bras-le-corps avec conviction et ténacité un sujet porteur de nombreux enjeux, en recherchant sérieusement et (...)

26.11.12 Budget 2013 de la sécurité sociale : proposer, oser, préparer !

Ce PLFSS a subi des critiques qui constituent un vivant paradoxe politique. Les uns s’étonnent naturellement du temps laissé à la concertation, les autres redoutent le grand soir.
Notre majorité a fait le choix de la marche en avant, le choix de la reprise en main des comptes sociaux qui dérivaient et le choix du droit à la santé, en proximité comme à l’hôpital, dans le cadre de la solidarité collective que doit permettre l’Assurance maladie.
Sans reprendre le débat dans sa totalité, nous pouvons (...)

23.10.12 Budget de la Sécurité sociale pour 2013, l’introduction de Christian Paul, rapporteur pour l’Assurance maladie

Budget de la Sécurité sociale pour 2013, l’introduction de Christian Paul, rapporteur pour l’Assurance maladie from Christian PAUL on Vimeo.

10.10.12 Question au gouvernement : pour l’égalité des Français devant la santé

Madame la Ministre des Affaires sociales et de la Santé,
Pour tous les Français, la santé est un droit inscrit dans notre Constitution. Mais pour des millions de nos concitoyens, se faire soigner est devenu difficile, et parfois ils doivent y renoncer. Remettre debout notre système de santé avec un souci d’égalité, c’est l’un des plus grands défis que le gouvernement et notre majorité s’engagent à relever.
La première des inégalités devant la santé, c’est l’argent. Pendant dix ans, les remboursements (...)

17.05.11 Question orale sur l’activité de l’Hôpital de Decize

Assemblée Nationale Première séance du mardi 17 mai 2011 Questions orales sans débat
Mme la présidente. La parole est à M. Christian Paul, pour exposer sa question, n° 1450, relative à l’activité de l’hôpital de Decize.
M. Christian Paul. L’hôpital de Decize, jusqu’à l’année dernière au moins, était l’illustration du fait qu’un hôpital de proximité peut rendre d’immenses services à la population d’un territoire, en l’occurrence celui du sud Nivernais. Puis l’établissement est entré dans une crise qu’il faut (...)

30.03.11 Rapport sur la mise en application de la loi Hôpital, Patients, Santé et Territoires ( HPST)

01.12.10 Question d’actualité : Christian PAUL interpelle le gouvernement sur les "Déserts médicaux"

Assemblée nationale le 1er décembre 2010
Les déserts médicaux sont devenus dans nos territoires une angoisse pour de nombreux Français, dans le monde rural, mais aussi dans beaucoup de quartiers de nos villes.
Ce sont des cantons sans médecins, des attentes de plus d’un an pour la consultation des spécialistes, des hôpitaux de proximité privés de services vitaux, d’urgences ou de maternité. Face à ce drame, nous faisons ici, depuis des années, le même constat terrible : les incitations financières ne (...)