LES ATELIERS SNCF DE VARENNES-VAUZELLES RECRUTENT DURABLEMENT !

J’ai pris connaissance de l’augmentation récente des recrutements d’agents au sein du Technicentre industriel de Varennes-Vauzelles, depuis le début de l’année (74 recrutements, dont 52 sous statut et 22 en CDI, recensés entre janvier et août 2013, soit 8% de la masse salariale tous contrats confondus). Je m’en réjouis, et je salue cet effort indispensable d’une grande entreprise publique.

Ces décisions répondent aux attentes et aux besoins des personnels, dont une part trop importante avait été recrutée au cours des années récentes en contrat précaire.
Alerté par les revendications justes des salariés et des organisations syndicales, que j’ai rencontrés à plusieurs reprises, j’ai moi-même sensibilisé le président de la SNCF, Guillaume Pépy, par courrier du 5 novembre 2012, à la nécessité de recrutements pérennes.

Grâce au savoir-faire de leurs équipes, les Ateliers de Varennes-Vauzelles sont aujourd’hui les premiers ateliers de réparation du matériel du réseau ferré secondaire. Par leur activité, et celle de leurs sous-traitants, ils occupent dans le tissu économique nivernais une place essentielle qu’il convient de consolider durablement.