Avec Marie-Guite Dufay et les amoureux de la République

Madame, monsieur,

Dimanche prochain, nous aurons tous à choisir.

Le 1er tour de l’élection régionale a exprimé sa part de déception ou de colère.
Je connais ces sentiments de doute ; souvent, je les partage quand je vois le temps perdu, les résultats qui tardent face aux difficultés quotidiennes, dans nos territoires qui se sentent à l’écart.

Mais il faut aller de l’avant. C’est d’abord une élection régionale, pour choisir une équipe, un projet, et une femme, un homme pour incarner cette nouvelle grande région.

Nous avons au cours des années récentes remis dans cette Bourgogne la Nièvre qui s’y sentait périphérique.
La région a investi sans relâche : nos lycées en portent la marque, comme nos maisons de santé, nos trains TER, et tous les investissement des entreprises, petites ou grandes. Nos associations se sont senties soutenues, comme les clubs sportifs et de nombreux événements pour partager la culture ou la fête. Notre patrimoine et nos cœurs de village sont reconquis peu à peu grâce à un travail inlassable. La Région s’est enfin intéressée à nos territoires, du Morvan jusqu’à la Loire. L’aménagement numérique a progressé. Il reste beaucoup à faire avec la nouvelle région.

Aujourd’hui, je veux vous parlez de Marie-Guite Dufay, de ses idées et de ses projets. Elle est de ces femmes sincères et authentiques qui savent nous réconcilier avec la politique, avec un goût du concret et du résultat.
Je la crois soucieuse de l’état de notre démocratie : dans notre région comme ailleurs, nous avons besoin de toutes les imaginations et de toutes les énergies.

Son expérience, elle la tient de la Franche-Comté, région qu’elle préside. J’aime son art d’écouter et sa façon d’innover. Pour agir contre le chômage et l’isolement des chômeurs, elle a mis en œuvre le programme « se former plutôt que chômer », avec les moyens d’accompagner enfin celles et ceux qui traversent cette épreuve. Elle connait le monde industriel, et n’ignore rien de la ruralité.

Cette semaine, elle porte, avec nos candidats, la lourde responsabilité de rassembler tous les amoureux de la République, celle que nous aimons, celle qui doit agir pour tous et avec tous.

Je veux pour nous et pour nos enfants une région apaisée, travailleuse, attentive à chacun, réceptive à nos projets communs

Avec beaucoup d’entre vous, nous avons cheminé dans la Nièvre, dans l’action collective, ou tout simplement, vous m’avez fait confiance.
Dimanche, je vous appelle à exercer votre droit de vote dans un moment d’une exceptionnelle gravité, dans un pays, la France, qui doit retrouver le courage d’agir et la joie de vivre.

En toute conscience, vous aurez à choisir. Je vous invite, dans le respect de chacun, à un rassemblement, les yeux grands ouverts. Pas seulement contre le parti du repli, mais d’abord pour que nous puissions mieux vivre ensemble ici, dans la Nièvre que nous chérissons.

Fidèlement avec vous,

Christian PAUL

Député de la Nièvre