5 millions d’euros supplémentaires pour renforcer la démocratie sanitaire et financer les associations de patients

Je me réjouis que 5 millions d’euros supplémentaires soient affectés à la démocratie sanitaire dès 2013.

Lors du Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2013, j’avais souhaité faire adopter par l’Assemblée nationale, par voie d’amendement, cette disposition nouvelle permettant aux associations de patients de relancer leurs actions.

Votée par les parlementaires de la majorité, cette somme contribuera à asseoir la légitimité des représentants de patients et à leur assurer un financement pérenne. En outre, dégagée grâce à un élargissement de l’assiette de la contribution sur les dépenses de promotion des médicaments et des dispositifs médicaux, elle garantira aux associations leur indépendance vis-à-vis de l’industrie pharmaceutique.

Ainsi, celles-ci pourront mener à bien leurs missions de recueil de l’expression des attentes et des besoins de tous les acteurs de santé, et en particulier des usagers et des citoyens, et d’actions de formation des représentants des usagers.