Retrouvez-moi sur Facebook

19.04.14 « Nous n’avons pas été élus en 2012 pour faire cette politique-là » : Mon entretien à Libération

« Nous n’avons pas été élus en 2012 pour faire cette politique-là » Député socialiste de la Nièvre, Christian Paul est l’un des initiateurs du « contrat de majorité » demandé à l’exécutif par une centaine de parlementaires. Le gouvernement est-il entré dans une cohabitation hostile avec le Parlement ? Non, car rien n’impose d’aller aux extrêmes. Rien n’est écrit dans la Constitution de la Ve République qui oblige un gouvernement à maltraiter sa majorité. Depuis les municipales, nous savions tous que le (...)

18.04.14 Pour un nouveau cap : mon entretien au Journal du Centre

Pour un nouveau cap : mon entretien au JDC by Christianpaul58

17.04.14 Notre lettre au Premier Ministre, signée aux côtés des initiateurs de l’appel des parlementaires

Lettre Au Premier Ministre by Christianpaul58

17.04.14 Mon entretien pour Mediapart : « En l’état, je ne voterai pas » le plan Valls

Le député socialiste de la Nièvre, un des initiateurs de « l’appel des 100 » parlementaires critiques du gouvernement, dénonce les mesures d’économies annoncées par Manuel Valls, qu’il qualifie d’« injustes ». Il juge également « irrespirable » le mépris de l’exécutif pour sa majorité parlementaire. La colère montait depuis des semaines. L’annonce des mesures d’économies mercredi par Manuel Valls, à la sortie du conseil des ministres, l’a encore fait monter d’un cran. « L’appel des 100 » députés socialistes, (...)

09.04.14 Poursuivre la démarche collective aux côtés des signataires d’un nouveau contrat de majorité

Le 5 avril, au lendemain d’une défaite historique de la gauche, nous avons rendu public un appel baptisé « Les conditions de la confiance. Pour un nouveau contrat de majorité », immédiatement approuvé par une centaine de parlementaires. Cet acte inédit, précédant une déclaration de politique générale, témoigne de notre ferme volonté de redonner de la vitalité au Parlement. La défiance populaire des derniers mois réclame des réponses nouvelles. Nous avons présenté des propositions précises, pour nous (...)

08.04.14 Les conditions de la confiance : pour un contrat de majorité

Contrat de majorité by Christianpaul58

07.04.14 "La confiance se construit" : mon entretien avec Jean-Jacques Bourdin sur BFMTv

J’étais ce matin sur BFM Tv pour répondre aux questions de Jean-Jacques Bourdin. Au lendemain de la grave défaite électorale que nous avons subie dimanche dernier, nous avons souhaité nous réunir afin de produire ensemble ce Contrat de majorité, démarche inédite répondant à une situation politique sans précédent à gauche. Nous y émettons une série de propositions que nous avons présentées hier au Premier Ministre. Il s’agit pour nous d’exercer un devoir d’alerte : le Parlement doit retrouver la vitalité (...)

31.03.14 "La confiance au Gouvernement, cela se mérite"

Les députés socialistes vont-ils hausser le ton ? Au lendemain d’une déroute historique pour leur parti, plusieurs dizaines d’entre eux se retrouveront à l’Assemblée, ce lundi en fin d’après-midi, pour plancher sur une « réorientation » de la politique du gouvernement. Seront représentés les deux courants de l’aile gauche, les responsables des courants « Gauche populaire » et « Gauche durable ». Membre de ce dernier, le député de la Nièvre Christian Paul jette un regard sévère sur les deux premières années (...)

31.03.14 Une défaite pas comme les autres

Cette défaite d’ampleur historique nous donne une responsabilité sans précédent. La leçon des urnes va porter très vite, si nous décidons d’agir et non pas de subir. Les Français expriment des positions très politiques. Cette défaite électorale ne doit pas se transformer en renoncement démocratique. Vient maintenant le moment du Parlement : là va se nouer bientôt le dialogue avec un nouveau Gouvernement. Sans céder au vertige, la représentation nationale doit être à la hauteur de sa mission : inspirer (...)

24.03.14 Nièvre, municipales 2014 : cette semaine doit être celle de la mobilisation générale

Lormes, le 24 mars 2014 Le 1er tour des élections municipales était d’abord un choix local pour un projet et une équipe municipale. Pourtant, chacun en convient, il comporte désormais une dimension nationale que personne ne doit ignorer. Les Français ne se sentaient pas assez écoutés : beaucoup ont utilisé ce 1er tour pour l’exprimer sans ménagement. Il reviendra à la majorité d’en tirer sans retard toutes les leçons, sans démagogie, avec le souci de parler vrai et d’agir juste. Cette semaine doit (...)